Vous êtes ici : Accueil > Action régionale > Les projets PVSI & IEH

Les projets PVSI & IEH

​​

Publié le 11 juillet 2016

​Le Pôle de valori​​sation des sites Industriels


En juin 2014, sept acteurs de la recherche, de l’industrie, de la formation et du développement économique gardois ont créé le Pôle de valorisation des sites industriels (PVSI), afin de répondre aux enjeux des marchés du démantèlement nucléaire, et plus généralement de la déconstruction-dépollution dans des secteurs aux contraintes proches (déchets sensibles, milieux confinés).
L’objectif de PVSI est d’être le pivot d’une filière industrielle française d’excellence dans le démantèlement et la dépollution dans le cadre du Comité Stratégique de Filière Nucléaire (CSFN) dont un des axes est de renforcer la filière du démantèlement pour répondre aux importants besoins à venir dans tous les pays concernés, en s’appuyant sur l’excellence des entreprises françaises en cette matière de haute technologie.
PVSI compte aujourd’hui plus de vingt membres actifs : acteurs locaux, grands donneurs d’ordres (CEA, EDF, Areva,…), acteurs industriels (grands groupes, PME-ETI dont une grappe d’une cinquantaine d’entreprises locales) ainsi que plusieurs start-ups technologiques et organismes de formation.

Le projet d’Institut Européen d’Hyd​rométallurgie


Afin de soutenir les acteurs industriels de la métallurgie européenne, en favorisant le développement technologique et préindustriel des procédés, la création d’un Institut Européen d’Hydrométallurgie (IEH) a vocation à stimuler le développement de solutions technologiques innovantes, respectueuses de l'environnement et socialement acceptables. L'enjeu est de contribuer au développement de l'industrie européenne dans ces domaines.

Proposé dans le cadre du programme de recherche européen 2014-2020, l’Institut Européen d’Hydrométallurgie aura pour but d’aider les entreprises européennes en remédiant au manque d’outils d’expérimentation et de mise au point des techniques hydrométallurgiques, ces dernières étant particulièrement prometteuses face aux enjeux d’approvisionnement en minerais et de production de métaux.